Que ce soit parce que vous avez un budget limité, que vous préfériez la culture biologique ou par préférence de donner à vos plantes des engrais naturels, faire votre propre engrais bio est certainement une solution. Dans la cannabiculture, deux courants de pensée ont cours. L’un préconise la modernité et la culture à l’aide de la pétrochimie ; l’autre est pour une méthode biologique aussi appelée naturelle en bannissant tout à fait l’aide pétrochimique.

La pétrochimie implique une production mono culturelle pendant laquelle sont effectuées toute sorte de manipulations au millilitre près dans des conditions de bloc opératoire où chaque variable est prise en compte et contrôlé de manière à maximiser le rendement de la plantation. En revanche, dans la méthode naturelle aucune influence pétrochimique n’entre en considération et la microbiologie du sol est nourrie pour à son tour pouvoir fournir les nutriments nécessaires à la croissance des plantes.

En tant que cannabiculteur nouveau à cette pratique, il faut du temps pour analyser et assimiler les subtilités des deux techniques pour choisir, au final, celle qui vous conviendra le mieux. Les deux méthodes ont leurs pros et leurs contras et vous changerez probablement au fur et à mesure que vous acquerrez de l’expérience en la matière. Sachez, toutefois, que vous pouvez aisément remplacer à moindre coût la plupart des engrais que vous achetez prêts à l’emploi en bouteille. Bien entendu, l’achat en bouteille de solutions prêtes à l’emploi de l’engrais et autres produits nécessaires à vos plantes représente une certaine facilité d’utilisation, mais la plupart des engrais en bouteille, qu’ils soient de synthèse ou naturels contiennent un pourcentage d’eau non négligeable ce qui diminue leur potentiel.

D’autre part, en produisant vous-même l’engrais nécessaire à vos plantes, vous pourrez apprendre la composition des produits indispensables à leur nutrition. En outre, vous ferez des économies certaines et obtiendrez de meilleurs rendements après un laps de temps raisonnable après avoir compris le rôle des trois lettres « NPK » l’azote, le phosphore et le potassium. Trois lettres qui sont les initiales de ces macronutriments en anglais. Nitrogène étant le nom de l’azote dans la langue de Shakespeare ; P pour phosphore et K étant celle de Kalium le nom latin du potassium. Vous verrez sur les emballages d’engrais commerciaux, ces trois lettres toujours dans le même ordre. Votre récolte sera de meilleure qualité en apportant un bon équilibre de ces trois éléments.

Venez aussi consulter : https://www.cannaweed.com/forums/topic/80477-out-engrais-naturel-pour-la-floraison/

Les besoins de vos plantes varieront au cours de leur croissance et il est indispensable de connaître la concentration de ces éléments. C’est au moment de sa croissance végétative que la plante demande le plus d’azote pour être en mesure de développer ses feuilles et ses tiges. Le phosphore lui servira à développer un réseau racinaire fort et élaboré. En revanche, lorsque la plante entame sa phase de floraison épanouie, il lui faudra plus de phosphore qui favorise la formation de fleurs et de fruits. Quant au potassium, il est nécessaire à tous les stades de croissance et à la floraison en quantité deux fois plus importante que l’azote. Le phosphore augmentera le nombre des bourgeons et le potassium fera en sorte qu’ils deviennent volumineux et lourds.

Pour se procurer ces nutriments, les déchets de cuisine sont souvent une bonne solution. Le marc de café renferme de l’azote en grande quantité. Le liquide des conserves de légumineuses contient une bonne dose de potassium. L’eau de cuisson des légumes est une source de potassium, de fer et de calcium. Quant à l’urine humaine fraîchement recueillie, elle est un excellent engrais dans la phase végétative employée diluée avec de l’eau. Tous ces engrais naturels sont à utiliser avec toutes les sortes de substrats et le sol. Toutefois, si vous faites de la culture avec une irrigation hydroponique pour ne pas risquer de boucher les tubes, préférez les formules nutritives du commerce aux engrais artisanaux que vous pourrez utiliser sans problème si vous cultiver de façon traditionnelle dans le sol.

Sources : https://graine-cannabis.info

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *