Comment trouver un trésor avec un détecteur de métaux ?

Qui n’a jamais rêvé d’un butin vieux d’une centaine d’années ? Partir à l’aventure et explorer les lieux les plus reculés à la recherche d’un trésor ? Vous, vous avez décidé de tenter ce pari. Et pour mettre toutes les chances de votre côté, vous envisagez d’utiliser un détecteur de métaux pour être vos yeux sous terre. Cet article vous fait découvrir comment cette invention qui a révolutionné le monde de la prospection et de l’archéologie peut vous aider dans cette quête.


Qu’est-ce qu’un détecteur de métaux ?

Le détecteur de métaux n’est pas une invention nouvelle. En effet, il faut remonter jusqu’en 1881 pour découvrir un modèle primitif de cet appareil pensé et conçu par l’ingénieur Alexander Graham Bell. Toutefois, sa toute première utilisation ne fut pas dans le cadre d’une quelconque exploration comme c’est beaucoup plus le cas de nos jours. Il a été employé dans le cadre d’une affaire médicale impliquant l’ancien président américain James Garfield, alors victime d’un attentat.

Le principe qui sous-tend le fonctionnement d’un détecteur de métaux reste du domaine de la physique. En effet, cette invention s’appuie sur l’un des phénomènes très connus qu’est l’induction électromagnétique. Cela consiste en des termes plus clairs à localiser la force électromotrice contenue dans des objets conducteurs, en l’occurrence les métaux. Ainsi, plus l’objet recherché est massif, plus il sera conducteur d’une grande force électromotrice, ce qui facilite grandement son identification par le détecteur de métaux.

À consulter : Quelle carte SD utiliser pour ma dashcam ?

Comment bien se servir d’un détecteur de métaux ?

Une chose est de savoir son histoire, l’autre est de savoir s’en servir. Un détecteur de métaux dispose d’un tableau de bord. Comme vous le savez, sa fonction à lui est d’afficher des données. Parmi celles-ci figurent celles du galvanomètre qui indique l’intensité du signal de l’objet que vous venez d’analyser. De même, sa taille vous est donnée. En dehors du galvanomètre, le potentiomètre de discrimination vous projettera des informations sur la nature des objets.

Il est important que vous sachiez interpréter ces données pour progresser plus vite dans vos recherches. Une fois que vous aurez senti que vous êtes tombé sur un objet dont la taille se rapproche de ce que vous espérez, vous aurez besoin des informations de votre potentiomètre de sensibilité pour déterminer la profondeur de l’objet ainsi identifié. Dès lors, vous pourrez vous mettre à excaver le sol en espérant tomber sur le fameux trésor.

Comment bien choisir son détecteur de métaux ?

Une fois le fonctionnement d’un détecteur de métaux maitrisé, il vous faudra choisir le bon à acheter. Cette étape est capitale, car bien évidemment si vous choisissez un appareil défectueux, il est fort probable que certaines de ses fonctions ne soient plus fonctionnelles. Vous perdrez ainsi de l’argent, du temps et de l’énergie. Comment donc s’y prendre pour dénicher un bon appareil ? Vous allez devoir dresser une petite checklist qui constituera votre petit guide.

Définissez le type d’objet recherché. Ce point est important dans la mesure où il existe plusieurs modèles de détecteur. En fonction de l’objet et de la zone de recherche, vous devez identifier le bon. Intéressez-vous aussi au critère de discrimination. Il concerne la capacité qu’a votre appareil à identifier et ignorer les bonnes et mauvaises cibles. En conséquence, plus votre appareil sera capable d’effectuer ce travail, plus vous ne vous ennuierez pas à creuser un peu partout. Il est à présent temps de vous équiper pour une bonne prospection.

Pour plus d’information : Découvrir le modèle de détecteur portatif

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *